Comment entretenir un brumisateur ?

Comment entretenir un brumisateur ?

Que vous ayez opté pour un brumisateur professionnel ou résidentiel, sa maintenance est un gage de performance. L'entretien d'un brumisateur ne requiert aucune compétence particulière. Toute personne ayant compris son fonctionnement peut parfaitement en effectuer la maintenance.

Si vous le souhaitez, vous pouvez le faire vous même. Voici donc quelques astuces vous permettant d'entretenir votre brumisateur ainsi que les précautions à prendre pour une brumisation en toute sécurité.



Astuces pratiques pour entretenir votre brumisateur



La maintenance d'un système de brumisation n'est pas compliquée. Vous pouvez vous en charger vous-même. L'intervention d'un professionnel n'est indispensable qu'en cas de problème grave comme l'arrêt inexpliqué de votre brumisateur.



Comment entretenir les buses ?



Trois situations peuvent affecter le bon fonctionnement de vos buses :

  • Une aiguille cassée.
  • Une orifice bouchée par du calcaire ou des sédiments (saleté, boue, sable ou autres particules). Cela arrive souvent lorsque l'eau contient trop de calcaire et que le système n'est pas équipé d'un filtre.
  • Un bout déformée par un choc ou la rouille. Pour rappel, les buses que nous proposons chez Probrume sont en laiton. Elles ne rouillent pas.

Pour éviter ces problèmes, il faut régulièrement vérifier le bon fonctionnement de vos buses et détartrer celles-ci avec un produit adapté. En général, 2 à 3 minutes dans une solution anti-calcaire ou du vinaigre blanc suffisent pour les détartrer. N'oubliez pas de les rincer à l'eau claire et de purger le système durant au moins 5 minutes pour évacuer l'éventuelle eau stagnante.



Comment entretenir les tuyaux ?



Les tuyaux sont utiles pour l'acheminement de l'eau potable depuis le réseau de distribution vers le système de brumisation. Toutefois, il convient de limiter la longueur de la canalisation de raccordement au système pour éviter les zones de stagnation comme les bras morts ou encore les plis pouvant les détériorer ou les trouer.

Quant au nettoyage, cela doit être fait en amont notamment par la mise en œuvre d'un prétraitement de filtration d'eau. Mettez également à l'abri du soleil le raccordement afin d'éviter le réchauffement des canalisations d'eau froide qui alimentent le système.



Comment entretenir les joints ?



Un joint qui n'est plus étanche ou qui est complètement mort peut affecter le bon fonctionnement du système. Vérifiez donc régulièrement chaque matériel relié à un joint afin d'éviter les fuites d'eau et d'air. Si vous constatez une fuite entre un tuyaux et un support de buses, réajustez ces deux éléments jusqu'à ce qu'il n'y ait plus d'espace entre eux.



Quelques précautions pour limiter les risques sanitaires



L'alimentation en eau



Pour prévenir la légionellose, la Loi interdit le recyclage de l'eau au niveau du système de brumisation lorsque celui-ci est notamment utilisé dans les milieux publics : restaurant, sites de loisirs et d'attraction, sites culturels, aires d'autoroutes, supermarchés, places et jardins publics, halls de voyageurs, etc. Lorsque l'eau stagne dans le système collectif de brumisation à cause d'une mauvaise conception ou une condition d'exploitation défaillante (stockage prolongé, réchauffement), les conditions deviennent favorables au développement de bactéries comme la légionella pneumophila. Une fois inhalée à travers les microgouttelettes d'eau, cette bactérie peut causer une infection respiratoire que l'on appelle : légionellose.

L'installation doit donc éviter toute possibilité de retour d'eau vers le réseau de distribution. L'idéal serait d'installer une électrovanne haute pression de décharge. A défaut, il faut que vous purgiez le système après chaque arrêt de la brumisation.



La température de l'eau



Il est vivement conseillé de n'utiliser que de l'eau froide avec un système de brumisation. La température de l'eau ne doit dépasser 25 °C afin de limiter le développement de micro-organismes. Si le matériel est exposé au soleil, nous vous recommandons de le protéger. A cet effet, nous proposons des armoires de brumisation en résine, bien aérées et étanches pour mettre votre brumisateur à l'abri du soleil, du vent et de la pluie.



La désinfection de l'eau



C'est un procédé long bien qu'indispensable. Pour vous faire gagner du temps tout en protégeant votre système de brumisation, installez un équipement de filtration (filtre anti-calcaire et anti-sédiments) ou de rayonnement ultra-violet (lampe UV) pour une protection maximale.

Outre ce procédé de prétraitement de l'eau, il existe aussi un autre système de purification : le Pro-désinfection. Proposé en kit, ce système est facile à mettre en œuvre. Il débarrasse vos buses, tuyaux, lignes, réservoir, etc. de tous les micro-organismes contenus dans l'eau.

Tous les systèmes de brumisation vendus sur Probrume sont garantis un an, pièces et main d'œuvre. Si durant cette période vous rencontrez un quelconque disfonctionnement de votre brumisateur, n'hésitez pas à nous appeler.

Promotions

  • Guide montage offert Brumisation
    Guide montage offert

    Téléchargez gratuitement notre guide de montage...

    0,00 €  HT -100% 0,00 € 0,00 €   TTC

Meilleures ventes

Publicité Probrume 2